Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
chronique-sportives

Esprit critique et liberté d'expression sont de mise.

Volley : La mascarade du tournoi de qualification

Publié le 11 Janvier 2016 par Etienne Goursaud in Volley-Ball

Volley : La mascarade du tournoi de qualification

Les Français ont loupé de peu leur qualification olympique, s'inclinant trois sets à un (25-14, 16-25, 23-25, 21-25) face aux Russes, champion olympique sortant, en finale du tournoi de qualification. Une petite déception pour la "Team Yavbou", championne d'Europe en titre et vainqueur de la ligue mondiale, d'autant qu'ils avaient disposés de ces mêmes Russes, quatre jours auparavant, en phase de poule.

 

Une qualification d'un niveau digne d'un dernier carré olympique avec un rythme effréné.

 

L'Allemagne, troisième des derniers championnats du monde, la Serbie, finaliste de la dernière ligue mondiale, la Russie, championne olympique, la Pologne championne du monde et la France championne d'Europe et vainqueur de la ligue mondiale. Non ce ne sont pas cinq des huit nations qualifiés pour les prochains quarts de finale au J.O, mais bel et bien des équipes engagées pour un simple tournoi de qualification olympique, avec un (pauvre) billet délivré au vainqueur. C'est dire le niveau de jeu qu'il faut développer pour obtenir le sésame vers Rio. A cela s'ajoute un rythme assez effréné avec un tournoi disputé en moins d'une semaine. Au total se sont cinq matchs en cinq jours qu'ont disputés les Français (et Russes), avec parfois moins de 24 heures de décalage entre les deux matchs. La gestion était de mise dans ce tournoi, ce qui a peut-être manqué aux Bleus, autant d'une entame de tournoi tonitruante, qui se sont éteints au fur et à mesure dans cette finale.

 

Quid des qualifications directes

 

On le disait, les Russes champions olympiques ou encore la Pologne championne du monde n'ont eu de ticket qualificatif direct. On a frôlé la situation d'une équipe tenante du titre qui ne peut même pas le défendre. Dans un sport déjà assez compliqué avec plusieurs championnats (Europe, Mondiaux et Ligue Mondiale), c'est assez curieux de voir qu'aucun billet qualificatif direct n'est attribué ni aux dernier champion d'Europe ni au dernier champion du monde. A titre d'exemple, en handball, les Experts français ont obtenu leur qualification à Rio en triomphant début 2015 aux championnats du monde au (et face au) Qatar. Autre exemple, les Bleus en basket ont loupé leur qualification en échouant en demi-finale face à L'Espagne. Là aussi il y avait donc des tickets qualificatifs. Pourquoi ce n'est pas le cas en Volley, cette question a déjà été évoquée face à la surprise d'un tournoi de qualification aussi relevé. Les modalités de qualification sont sur le site de la fédération internationale de Volley-Ball[i]. Le processus est compliqué car il dépend également de la prestation des U23. Une simplification serait de mise et pourrait éviter aux grandes équipes de disputer des "JO" avant l'heure. D'autres sports sont en avance sur ce point-là.

 

 

Et ensuite ?

 

Tout n'est pas perdu pour les Français qui vont pouvoir disputer un autre tournoi qualificatif, mondial cette fois-ci. Un tournoi qualificatif disputé au Japon en Mai prochain[ii], l'ultime chance pour cette formidable équipe d'avancer vers son rêve olympique. Rien n'est impossible, mais il ne faudra pas gâcher. Ce serait vraiment dommage. Avec l’année 2015 qu’ils viennent de réaliser, les Bleus sont des prétendants légitimes à une médaille, mais pour cela il faut pouvoir y participer. Des Nations phares absentes de grandes compétitions, cela s’est déjà vu.

 

Commenter cet article