Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
chronique-sportives

Esprit critique et liberté d'expression sont de mise.

Existe t'il un dopage légal?

Publié le 5 Octobre 2014 par Etienne Goursaud in dopage

Existe t'il un dopage légal?

Florent Manaudou vient de révéler qu’il prend de la créatine pour améliorer ses performances. Cette substance améliore la performance dans des efforts anaérobie (c’est-à-dire un effort qui ne puisera pas dans la capacité respiratoire et endurante). Inefficace pour un cycliste, elle entre parfaitement dans le cadre d’un un effort bref, explosif et intense, à l’image de ce que fait le nageur français. Pas de polémique outre mesure, cette substance est parfaitement légale et fut utilisé par d’autres, notamment Zidane lors de sa période italienne.

Cependant une conscience déontologique nous amène à nous poser la question de la différence entre l’optimisation des performances et le dopage.

Pourquoi telle substance serait autorisée et une autre interdite puisque les deux conduisent à des effets positifs sur un athlète ?

Cette question se rajoute à la longue liste des thèmes que l’on peut aborder concernant le dopage

 

Le problème des produits dopants, au-delà du fait qu’il fausse un résultat (celui qui se dope est, bien entendu, plus avantagé que celui qui ne touche à  rien), concerne également les problèmes de santé à plus ou moins long terme. Par exemple une prise excessive d’EPO, si elle stimule à court terme le nombre de globule rouge, et donc permet une meilleure circulation d’oxygène, conduit à un épaississement du sang et peut être potentiellement mortelle. Le cyclisme connait un tas d’exemple dans ce domaine ou des coureurs devaient faire des pompes toute la nuit pour maintenir son cœur en activité. Hors, dans le cadre de la créatine, si on peut dire qu’à court terme elle est inoffensive, personne n’est en mesure d’en prédire les effets sur la durée, notamment dans le cadre d’une prise « anormale ».

La question de dopage légal se pose réellement. Le regretté Philippe Gaumont (dernier français à avoir remporté Gand-Wevelgem) a raconté dans un livre tout le processus qui l’a amené à se doper. Il raconta que tout cela commençait par la prise de compléments alimentaires (donc tout à fait légal). Ainsi de suite, par un cheminement presque « naturel », cela l’a conduit à prendre des produits illicites.

Peut-on croire un sportif quand il prétend prendre uniquement des compléments alimentaires ou des produits légaux ? Florent Manaudou a eu un certain courage en avouant prendre de la créatine, tous ne l’auraient pas fait. Le dopage est un processus pervers dans lequel le sportif n’est évidemment pas le seul responsable[i]

On sait également que les fabricants de compléments alimentaires peuvent cacher des substances interdites sans forcément les mentionner « sur l’étiquette ». Certains sportifs ont été contrôlés positifs après avoir pris ces produits.

De plus pour certains produits, la façon dont est défini le dopage est arbitraire. C’est un taux. On peut prendre des produits tant que l’on ne dépasse pas ce taux. A l’époque ou l’EPO n’était pas encore détectable, l’UCI avait fixé le taux d’hématocrite (taux de globules rouges dans le sang) à 50%. Implicitement cela voulait dire « dopez-vous mais abusez pas non plus ». On pouvait très bien se doper tout en restant dans la limite. Comment légitimer des performances réalisés, on ne pourra jamais apporter la preuve de dopage, d’autant plus que les échantillons ne sont pas forcements conservés.

 

De plus certains produits non-illégaux le deviennent par la suite, tel que l’actovegin (un produit dérivé de sang de veau assez populaire dans le monde du cyclisme à la fin des années 1990). Quid de l’égalité entre ceux qui ont pu disposer de ce produit et ceux qui n’ont pu l’utiliser. On sait que des boites ont été retrouvées par des équipes de France 3, dans les poches poubelles de l’équipe US Postal (celle de L. Armstrong). Sans défendre le dopage on peut dire que ces questions sont assez ambiguës. Pourquoi on autoriserait un produit pour l’interdire par la suite ?

 

On voit bien, à travers ces exemples, que la frontière entre licite et illicite est très (très !) poreuse et que cela peut facilement amener à des dérives. Pourquoi ne pas interdire tout produit conduisant à une amélioration des performances, là encore le débat est ouvert.

On pourrait également parler des utilisations à usage thérapeutique. On constate, par exemple, dans les sports endurants, on constate que beaucoup d’athlètes sont officiellement asmathique, ce qui peut paraitre paradoxal dans des disciplines ou avoir une grande capacité respiratoire est primordial. Ainsi on peut utiliser des molécules, qui sont normalement considérés comme dopantes, totalement légalement.

 

 

Autre problème, même si il est un peu différent de celui évoqué auparavant concerne la détection d’un produit. Comment interdire un produit qui n’est même pas détectable ? Par l’exemple l’Aicar est interdit. Ce produit, assez révolutionnaire, permet d’augmenter la puissance mais aussi de puiser dans les lipides quand les réserves de glucides sont vides. Ainsi il est quasiment impossible d’avoir une fringale. On se souvient de l’image troublante de la montée de l’alpe d’huez en 2013. On y a vu Froome aller chercher une barre énergétique (hors zone ravitaillement par ailleurs). Victime manifestement d’une fringale, alors que tout coureur lambda-on a vu Landis s’écrouler à la Toussuire pour les même raisons- aurait perdu 10-15min, lui « se contenta » d’en perdre qu’une sur Nairo Quintana, troublant.

Officiellement bon nombre de produits sont interdits. Officieusement tant qu’un produit n’est pas détectable, le sportif peut l’utiliser en « toute tranquillité » sans risque de contrôle positif. On peut se demander à quoi cela sert de l’interdire si l’on a aucun moyen de répression si ce n’est l’hypothétique hypothèse que quelqu’un avoue avoir pris des substances dopantes.

 

Commenter cet article

Nicolas 05/10/2014 12:35

Et si on laissait tout le monde se doper pour que tout le monde aient ses chances ? xD